Les chroniques de Cholet Autrement

17 janvier 2020

Le projet Sainte Marie

Lorgnette

En Novembre dernier, comme tous les Choletais, nous avons appris, lors du conseil communautaire, l'achat de bâtiments à Sainte Marie, afin d'y mettre les bureaux de l'AdC. 

En effet, divers services administratifs, sont installés sur divers pôles, dont les bureaux de Mail 2.

Ils sont décrits, par le président, comme vétustes, trop chaud l'été, trop froid l'hiver. D'ailleurs, il est même entendu que ce bâtiment serait plutôt bon à détruire. 

Là où « ça coince » tout de même un peu, c'est que le fameux bâtiment, « bon à abattre » a tout de même coûté la somme de 2,9 millions d'euros. Sans parler du montant des travaux qui ont été faits pour pouvoir y mettre les bureaux de l'AdC. 

À Cholet Autrement, nous nous disons que si les conditions de travail des agents sont pénibles en raison d'un projet validé par la collectivité, manifestement mal étudié ;  il faut envisager une autre solution. 
Ça fait tout de même mal au cœur, de se dire que tout cet argent investit n'a, de toute évidence, pas été clairement réfléchit à la base. Et apprendre qu'un nouvel investissement est fait alors que le prêt qui couvre l'achat de Mail 2 court jusqu'en 2020 laisse certains Choletais perplexes.  Car au final, ce sont bien les Choletais qui financent une partie de ces investissements. 

Voici que mi-janvier, nous apprenons que le projet de St Marie, n'est plus d'actualité. Et qu'au final, les agents,vont rester à Mail 2 (alors le Président d'Agglo, lui-même parlait en novembre des conditions de travail  pénibles, dans ces locaux) mais qu'en plus, l'aménagement devrait se poursuivre afin d'y mettre d'autres agents de la collectivité. 

À Cholet Autrement, le groupe qui travaille sur le relationnel et sur la qualité des conditions de travail des agents de la collectivité reste dubitatif sur ce revirement de situation. 
Nous souhaitons mettre en place des analyses plus approfondies et plus réfléchie sur les grands projets immobiliers, et plus encore lorsque la qualité de vie au travail des agents est en cause. 




Posté par Cholet Autrement à 11:52 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

16 janvier 2020

Les EX

Lorgnette

Lorsque tu commences à t'intéresser à la politique, c'est, tout d'abord, en raison d'une idée qui est véhiculée et qui te convient. À la base, tu ne t'occupes pas vraiment de qui la véhicule. Lorsqu'une autre proposition retient ton attention, tu commences un peu à vouloir savoir d'où ou de qui elle vient. 
Et c'est ainsi, que le plus souvent, tu te rends compte que telles ou telles idées de droite ou de gauche, te correspondent le plus. 
Et un jour, tu te passionnes pour la politique. Parce que tu en as marre de faire partie du troupeau qui suit sans broncher, et que tu veux tout de même exister par tes propres idées. 
Mais comme ce sont tes idées qui vont te rapprocher plus d'une des entités politiques nationales ; de toi-même, tu vas te sentir plus de droites, ou de gauches. Rarement, le centre est envisagé au premier abord. 
Doucement, tu vas, au milieu de ta préférence, voir qu'il y a aussi des sous-groupes. Des étiquettes. Et en toute logique, tu vas en choisir un. Parce que tu comprends vite que tu ne peux pas rester juste « de droite » ou « de gauche ». 

Même si toi, tu ne décides pas réellement ; le reste du monde le fait pour toi. 
Dès que tu t'intéresses à la politique, on dit que « tu entres en politique ». Dès que tu soutiens plus ou moins le groupe qui se rapproche le plus de tes idées, tu deviens partie intégrante de ce groupe. Son étiquette te colle littéralement à la peau. Que tu prennes ou non, une carte de parti. 
Et si un beau jour, tu trouves qu'un nouveau groupe a des idées qui te correspondent plus, tu deviens forcément un « ex ». Comme une rupture, une déchirure. Jamais ce n'est vu comme une évolution de raisonnement.
On ne te reconnaît pas la possibilité d'avoir trouvé mieux ; on te donne juste le nom très réducteur de : EX.
En politique, chacun est donc l'ex de quelque chose. L'ex d'un groupe.  

Aussi, lorsqu'on veut valoriser officiellement une personne, elle est désignée avec l'appellation du nouveau groupe, mais lorsqu'on veut la rabaisser, on la réduit avec la précision « ex ... » 

ex


C'est drôle tout de même, de cette façon de faire. 
Prenons l'exemple de Cholet Autrement. 
Un groupe fraîchement créé pour présenter une liste aux prochaines élections municipales. 

Puisque c'est une création, « sans étiquette » ; y adhèrent donc des passionnés, qui pour la plupart d'entre eux, sont forcément des ex quelque chose. En ressortant des images d'archives, on a pu les voir œuvrer plusieurs fois, avec leur ancien groupe. 
Sans pour autant être en conflit permanent avec eux, ils ont tout simplement décidé d'aller plus au-delà, avec ce nouveau groupe. 
On voudrait montrer ça comme une trahison ; comme un comportement de girouette, qui ne sait pas où aller et changent d'avis comme de chemise. 
Pourquoi ne voit-on pas ça plutôt, comme des personnes qui mûrissent dans leurs idées.  Trouvent ailleurs ce qui leur correspond sans doute plus. Après réflexion, ils ont trouvé quelque chose qui colle plus à leurs espérances.
Alors pourquoi ce réducteur « ex » est-il toujours mis en avant ? 

Cholet Autrement n'est forcément fait que de « Ex ».  « Ex » droite, « Ex » gauche. « Ex » vert. « Ex » rien aussi, parce que bon nombre d'adhérents ne viennent d'aucun univers politique quelconque. 

Cholet Autrement, c'est un groupe avec son identité propre.


Cholet Autrement, c'est être 100 % différent… 100 % Choletais Tout simplement.  

 

Posté par Cholet Autrement à 07:42 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

14 janvier 2020

Le Blog de Cholet Autrement

blog (1)

C'est quoi un blog ?

Question de base ; car déjà, au sein de Cholet Autrement, tout le monde n'était pas forcément dans la connaissance de cet outil.

Le mot « blog » est l'abréviation de « weblog ». Mot anglais, inventé en 1997 par Jorn Bargen pour parler d'un journal (log) sur internet (web). Très vite, « weblog » devient blog ; non plus pour parler d'un « journal d'information », mais plutôt d'un « journal de bord ».

C'est donc un support médiatique sur internet ; qui a la particularité d'être un espace personnel d'expression, fait pour donner la parole à son auteur.

Les lecteurs peuvent commenter les articles, puisqu'il y a tout de même un but interactif. On lit, et on peut exprimer ses opinions.

Un blog permet d'échanger des idées, mais aussi de donner des informations. De nombreux blogueurs parlent de ce qui les passionne, de l'actualité ; de ce qui les touche et les intéresse.

Pourquoi Cholet Autrement a décidé de créer un blog ?

En politique, il y a ce qui est dit, mais surtout ce qui ne l'est pas. Lors d’un communiqué de presse, les articles ne vont pas forcément au fond de ce qu'on aurait souhaité exprimer. Le blog, va permettre à Cholet Autrement, de pouvoir approfondir des sujets qui nous paraissent importants pour la bonne compréhension de tous.

Très souvent, nous nous sommes rendus compte que les électeurs ne sont pas en possession de toutes les informations nécessaires afin d’avoir un avis éclairé sur une problématique. Il est bien connu qu'il ne faut pas se contenter de ne voir que la face visible de l'iceberg.

Georges Orwell a dit « A une époque de supercherie universelle, dire la vérité est un acte révolutionnaire » ; notre blog, que nous avons appelé Les chroniques de Cholet Autrement, c'est tout simplement le journal d'une équipe différente des autres, qui veut montrer à tous, qu'on peut faire les choses autrement.

 

Posté par Cholet Autrement à 17:24 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

12 janvier 2020

L'éclosion du cocon

Cholet, c'est une ville moyenne de l'ouest de la France. Dans une région bercée de douceur angevine.

cholet-france-10

Une région où d'ailleurs, il fait bon vivre ; où se sentir en sécurité, veut encore dire quelque chose ; où l'emploi est toujours un des points forts.

Cholet, comme toutes les villes de France, va devoir élire son Maire, les 15 et 22 Mars 2020.

Un groupe d'habitants, portés par des idées de changements, et déçus par des fonctionnements politiques nationaux et locaux, ont décidé de créer une association qui rassemblerait les personnes dont l'envie de renouveau est la priorité. Cholet 2020 a vu le jour.

La petite association  créée en 2018 s'est développée, avec des idées novatrices, tant sur le fond que sur la forme, pour mener à bien des projets municipaux.

Des membres, aux compétences diverses, et venant d'horizons variés, avec une même volonté de faire les choses « autrement », se sont mis à travailler ensemble en faisant abstraction de toute étiquette politique nationale.

Ce qui, au prime abord, était loin d'être gagné, s'est transformé en une véritable force d'action ; dans le but d'avoir à Cholet, une politique sereine et apaisée ; mais aussi, afin de donner une véritable place participative aux habitants.

Un travail tellement fort et constructif dans la diversité, qu'il a été décidé de présenter une liste aux prochaines élections municipales.

Il était temps de voir le cocon éclore. Cholet Autrement était né.

 

Cholet Autrement Logo

 

Posté par Cholet Autrement à 20:39 - - Commentaires [0] - Permalien [#]